Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

 


Une quarantaine de sociétés et d’institutions prendront part à cette première édition qui s’annonce déjà très intéressante au vu de la qualité des exposants. Toute la filière sera, en effet, représentée par des entreprises de travaux maritimes, des chantiers navals, des compagnies maritimes, des fournisseurs d’équipements portuaires, des entreprises de manutention, des entreprises portuaires, des fournisseurs de systèmes de navigation, de moteurs marins et de propulseurs de navire, ainsi que des entreprises de réparation navale.

En plus des opérateurs algériens publics et privés qui activent dans le domaine, de nombreuses entreprises étrangères (de France, de Bulgarie, de Grande-Bretagne, d’Espagne, de Tunisie, d’Italie…) seront présentes au salon. L’Algérie vient de lancer un important programme de développement des infrastructures portuaires. C’est dans ce contexte que l’entreprise Fomexpo organisé ce salon dédié aux professionnels de la mer, se tiendra sous le thème de la promotion et du développement des activités maritimes. Ce sera, d’ailleurs, une occasion exceptionnelle de faire sortir de l’ombre toute la filière maritime soutenue par une multitude de métiers liés les uns aux autres. S’adressant aussi bien aux opérateurs nationaux qu’étrangers, Simmer est le salon des métiers de la mer.

Il sera, sans aucun doute, un espace d’échanges, entre différents acteurs : constructions navales, réparation navale, activités portuaires, transport maritime, environnement maritime et protection du littoral Son ambition est de faire de cette première exposition une plate-forme qui montre l’importance des activités maritimes pour l’ensemble de l’économie nationale. S’étalant sur une surface d’exposition de 1000 m², le salon, destiné exclusivement aux professionnels, rassemblera des entreprises portuaires, des chantiers de construction navale, des fournisseurs d’équipements, des opérateurs activant dans la réparation navale, l’architecture navale, designs et bureaux d’études ainsi que les équipements navals.

Il mettra toute la lumière sur l’activité portuaire, celle des ports autonomes, les services portuaires, les infrastructures et logistiques, les équipements et matériels. Il se penchera également sur la préservation du littoral, l’environnement, la dépollution, l’océanographie, l’hydrographie, et la bathymétrie. Le salon verra également la participation d’opérateurs de transport, d’armateurs et de société de services maritimes, ainsi que des banques, des compagnies d’assurance, de courtiers et d’experts maritimes. Les instituions seront également présentes à l’image des ministères, administrations, collectivités, chambres de commerce, et organismes professionnels.

Ce salon sera d’ailleurs une opportunité à ne pas manquer pour faire de cet événement un espace de communication et d’échanges, de faire connaître les métiers de la mer, de découvrir les innovations en la matière, d’établir des relations de partenariat et d’investissement et contribuer activement au développement de la filière.

source: Le maghreb

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article