Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

Enter your slogan here

 

 

L’association Bariq 21 pour la promotion des énergies renouvelables et le développement durable, qui milite depuis 2006 pour la cause environnementale, car convaincue que l’écologie avec la maîtrise de l’énergie (efficacité énergétique et énergies renouvelables) constituent des piliers de la lutte contre le réchauffement climatique à l’échelle mondiale, contribue à la sauvegarde du cadre de vie de nos enfants et des enfants de nos enfants, mais aussi à la création d’emplois issus de l’économie verte.

A cet effet, les membres de l’association souhaitent mettre sur pied un texte constitutionnel qui dans son champ englobe les droits fondamentaux, tels que les générations futures, l’écosystème ou la biodiversité, car avec l’évolution des sciences et des techniques, l’homme est devenu un champ d’expérimentation, il est de ce point de vue révélateur qu’il est jugé prioritaire de protéger l’environnement de l’homme, plutôt que l’homme lui-même, alors que les deux sont menacés dans leur identité même par les transformations que l’ingéniosité humain opère.
La préservation de l’environnement et le droit de vivre dans un milieu équilibré et respectueux de la santé, particulièrement celle des enfants, devraient être recherchés au même titre que les autres intérêts principaux de la nation.

Dans un autre volet, ladite association a été invitée par le ministère de l’Environnement pour participer à une série de conférences organisées à l’hôtel Hilton, à Alger, le 5 juin 2013, sous le thème « Pensez, manger, préservez votre empreinte ». En effet, les données fournies par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) indiquent que 1,3 milliard de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année, alors que 20 000 enfants meurent de faim quotidiennement. En plus, le gaspillage de la nourriture a des impacts négatifs sur l’environnement dans son ensemble, puisque les ressources utilisées pour la production alimentaire sont perdues alors que les émissions de gaz à effet de serre augmentent.

C’est pourquoi un tel thème est retenu cette année par le Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue). Cette journée sera donc une occasion pour encourager toutes les franges de la société à adopter de nouveaux modes de consommation et des réflexes plus soucieux de la préservation de l’environnement et à même de réorienter les choix alimentaires, afin de réduire l’impact écologique. Par ailleurs, l’association Bariq 21 pour la promotion des énergies renouvelables et le développement durable a salué dans une lettre en notre possession les dernières décisions avantageuses prises par les hautes autorités du pays en faveur des jeunes, qui tiennent compte de l’expérience des générations précédentes et surtout qui prennent en considération les conséquences pour les générations futures. 
Cette décision des pouvoirs publics reflète une dynamique émergente dans notre pays pour répondre aujourd’hui aux attentes de la population, mais surtout aux générations futures. 
Enfin, le président de l’association, Mohamed Tabbouche, a réitéré son soutien à la démarche des autorités du pays pour une Algérie forte, digne et juste.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article