Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

 

           
    

Des efforts pour protéger les oiseaux migrateurs fréquentant la zone humide de Guerbès-Sanhadja, située près de la commune de Ben Azzouz (Skikda), sont déployés par les services forestiers et des associations, ont indiqué mercredi les services de la conservation des forêts.

La zone humide de Guerbès Sanhadja

Ces efforts tendent, selon la même source, à obtenir l’arrêt du pillage de sable et à récupérer les terres relevant de cette zone humide, actuellement exploitée de "manière illicite pour des activités agricoles et de maraîchage". L’exploitation "excessive et illégale" des sablières de la région qui a causé, ces dernières années, une importante dégradation du couvert végétal et conduit à l’épuisement des ressources en eaux superficielles et souterraines, "menacent l’habitat de ces oiseaux", a-t-on ajouté de même source.

Classée depuis 2002 zone humide d’importance internationale dans le cadre de la Convention Ramsar, Guerbès-Sanhadja est un espace naturel d’une grande beauté, s’étendant sur près de 42.100 hectares partagés par les communes de Ben Azzouz, El Marsa et Djendel jusqu’aux limites de la commune de Berrahal, dans la wilaya d’Annaba.

Cette zone offre à longueur d’année un habitat idéal pour quelque 230 espèces d’oiseaux dont 140 vivants exclusivement près de plans d’eau. Quarante-deux parmi ces espèces avifaunes sont très rares, dont le flamant rose, le héron pourpré, la huppe et l’albatros.

Guerbès-Sanhadja compte neuf lacs de 2.300 hectares de superficie, entourés de denses forêts composant des écosystèmes d’une formidable richesse génétique, a-t-on spécifié à la conservation des forêts.

APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article