Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

 

 
14/08/2012 Share on facebook
Lis moi avec webReader

Les feux de forêts ont détruit depuis le 1er juin dernier dans la wilaya de Souk Ahras une superficie de 656,50 hectares dont 557 hectares entre le 1er et le 12 août courant, a indiqué mardi un responsable de la Conservation des forêts.

Selon M. Khemissi Dekhi, chargé de la communication à la Conservation, ces pertes ont été enregistrées lors de 66 incendies dont 36 se sont produits durant les 12 derniers jours dans les communes d’Aïn Zana, d’Ouled Mimoun, de Lahdadda, de Lahnancha, de Souk Ahras, de M’daourouch, d’Aïn Soltane, de Tifache et d’Ouled Driss.

La superficie incendiée (656,50 ha), se répartit en 299,50 ha de chêne vert, de chêne liège, de chêne-zen et de pin d’Alep, ainsi que 302,25 ha de maquis et 54,75 ha de broussailles.

La hausse de la température durant cet été, qui a dépassé les 42° à l’ombre, demeure la cause principale de ces incendies, en plus de la densité des forêts et l’indifférence des riverains dont certains provoquent des feux pour profiter de l’extension des pacages.

L’incendie qui s’est produit dans la commune de Machrouha le 5 août dernier, avait, rappelle-t-on, causé la mort de deux éléments de la Protection civile et d’un agent de la Conservation des forêts, alors qu’ils participaient à l’extinction des flammes.

La wilaya de Souk Ahras compte 88.000 ha de forêts, soit 21% de sa superficie totale. Ces forêts sont pour la plupart situées sur la bande frontalière. Durant l’été passé, 103 incendies avaient détruit, dans cette wilaya, 215 hectares de forêts et 88 hectares de maquis et de broussailles. (APS)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article