Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara Ecologie

Accueil |L'info en continu |
Jeudi 12 Septembre 2013 /
 

L'Expression - Le Quotidien

 

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Mme Louiza Hanoune a souligné vendredi à Alger la nécessité d'apporter le soutien nécessaire aux petits paysans et d'arrêter un plan d'urgence leur permettant de faire face à d'éventuelles calamités naturelles.

Mme Hanoune qui présidait une réunion de la commission de l'agriculture de son parti a mis en avant l'impératif d'accorder un intérêt « stratégique » au secteur de l'agriculture dans le cadre du développement global.

Elle a préconisé à cet effet d'apporter le soutien nécessaire de l'Etat aux petits paysans en difficulté du fait de calamités naturelles comme les inondations qui ont frappé récemment plusieurs wilayas du pays.

Elle a plaidé en faveur du renforcement des capacités de l'Etat pour réduire la facture d'importation des produits agricoles à travers un intérêt accru au secteur et l'encouragement de la production nationale.

La responsable a estimé que l'organisation nationale des paysans ne constituait pas le cadre idoine pour la défense de leurs intérêts et l'amélioration de leur condition de vie.

Elle a proposé la relance de la fédération nationale des travailleurs de la terre qui prendra en charge « sans nul doute » leurs préoccupations quotidiennes.

Mme Hanoune a dans le même contexte appelé à la création d'une assemblée nationale des présidents des communes rurales (900). Cette démarche permettra selon elle de débattre des problèmes communs dans un cadre réglementaire.

Pour la responsable du PT l'urgence est à la mise en place d'un plan de développement global avec l'aide de l'Etat. Elle a affirmé que sa formation « milite pour une réforme agraire globale basée sur l'équité dans la vente des produits agricoles entre les wilayas du nord et celles du sud. La différence entre les prix appliqués dans les wilayas du nord et celles du sud est de nature à affecter le caractère républicain de l'Etat qui rejette toute forme de discrimination

entre les citoyens, a-t-elle dit.

Après avoir relevé la complexité du secteur de l'agriculture et ses liens avec de nombreux autres secteurs de développement, elle a soutenu que « la cohérence sociale et nationale était une question de souveraineté qui exige que tous les problèmes de développement soient traités, à commencer par ceux rencontrés dans les wilayas du sud ».

Concernant la prochaine élection présidentielle, elle a affirmé que le président Bouteflika était « appelé » à réunir les conditions nécessaires pour une élection transparente et intègre à travers une commission unique de supervision et de surveillance de l'élection présidentielle.

Selon Mme Hanoune, la prochaine présidentielle est une « épreuve déterminante » aussi préconise-t-elle de commencer par la mise en place d'institutions crédibles par des élections législatives et locales anticipées.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article