Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

 

La convention, signée par les deux ministres respectivement Amara Benyounes et Mohamed Tahmi ainsi que le président du COA, Mustapha Berraf, a pour objet la concrétisation d’un partenariat portant sur la sensibilisation, la promotion et la préservation de l’environnement dans les activités du COA et les différentes fédérations sportives sous tutelle du ministère de la jeunesse et des sports.

Ce partenariat portera également sur la promotion de l’environnement dans les activités des maisons de jeunes, à travers l’organisation des journées de sensibilisation, des séminaires et des rencontres nationales.

’’Conscient que la politique gouvernementale en matière d’environnement ne peut être mise en œuvre que dans le cadre d’une responsabilité collective et partagée, où chaque organisme public jouerait le rôle qui lui incombe dans son secteur d’activité, pour la promotion et la préservation de l’environnement dans les milieux sportif et associatif’’, a déclaré le ministère de la jeunesse et des sports, Mohamed Tahmi.

Le ministre de la jeunesse et des sports a indiqué à cette occasion que ’’son département va renforcer à travers ce partenariat de quatre ans des relations étroites avec l’ensemble des organismes publics qui ont pour principal objectif l’ancrage de la dimension environnementale et la promotion de la prise en compte des enjeux du développement durable dans les activités sportives’’.

De son côté, le président du Comité olympique algérien (COA), Mustapha Berraf a déclaré dans son allocution que ’’cette convention concrétisera la volonté d’action commune et de concertation avec le ministère de la jeunesse et sports dans le domaine de l’environnement’’.

’’Nous avons l’obligation d’utiliser le sport comme outil de changement positif au sein de notre société pour la préservation de l’environnement’’. a déclaré M. Berraf qui a mis en exergue les efforts consentis par l’ensemble des intervenants pour promouvoir et concrétiser la notion de développement durable’’.

’’Nous devons faire tout notre possible pour assurer que nos activités sportives vont contribuer à la préservation de l’environnement à travers un programme ambitieux tracé par le Comité olympique algérien pour les quatre prochaines années’’, a-t-il conclu.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article