Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

Mercredi, 21 Août 2013 09:50/

 

Par : Amar LOUCIF/

Des habitants de la localité de Béni Fouda, au nord-est du chef-lieu de la wilaya de Sétif, sont, dernièrement, montés au créneau pour dénoncer la dégradation de leur cadre de vie, à cause de la station d'épuration des eaux usées de leur commune. Les représentants des riverains qui ont pris attache avec notre bureau, dénoncent, en effet, les odeurs nauséabondes dégagées, la prolifération des moustiques, notamment durant cette période caniculaire, dues à l’absence d’un système de protection de l’environnement. “Depuis la mise en service de cette station, nous vivons le calvaire. Aucune opération n’a été menée pour apaiser notre souffrance. Pis encore, les opérations de démoustication menées par les autorités locales n’ont rien changé”, nous dira un habitant. Les protestataires soutiennent que leur vie et celle de leurs enfants sont en danger à cause de l’hygiène délétère et du cadre de vie qui se dégrade. “Nous sommes très incommodés par l'odeur pestilentielle et nos maisons sont envahies par une nuée d'insectes, véhiculant toutes sortes de maladies”, ajoute notre interlocuteur.
Certains vont même jusqu’à s’interroger sur l’utilité de la réalisation de cette station près du village si cette dernière n’est pas dotée d’équipements sophistiqués pour protéger l’environnement et la santé publique. De leur côté, les locataires de l’hôtel de ville soulignent que plusieurs opérations de démoustication ont été programmées depuis le début de l’été, mais sans aucun résultat.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article