Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Symposium sur l’urgence d’une nouvelle économie moins dépendante des hydrocarbures : Priorité à l’entrepreneuriat" par Makhlouf Ait Ziane( El Moujahid.com)

«Il est nécessaire de mettre l’entreprise, et en particulier celle privée, au centre de la politique économique nationale, car seule celle-ci est capable d’apporter la vraie prospérité, celle qui provient de la création de richesses, de la création de valeur, par l’ingéniosité et le travail », c’est ce qu’a indiqué hier Réda Hamiani, président du Forum des chefs d’entreprises (FCE).

S’exprimant à l’ouverture des travaux du symposium sur « l’urgence d’une nouvelle économie moins dépendante des hydrocarbures », il a souligné qu’au cours des 50 années qui ont suivi l’indépendance, l’Algérie s’est transformée et a connu le changement le plus profond qu’elle n’ait jamais connu dans son histoire. Au prix de beaucoup d'efforts, mais aussi de tâtonnements, notre pays a obtenu des résultats dont il peut aujourd'hui être fier, au bénéfice du peuple algérien.

Avant d’ajouter que « nul ne saurait contester que les résultats obtenus jusqu’ici, et dont nous pouvons légitimement nous enorgueillir, nous les devons surtout, en grande partie, à nos ressources naturelles et singulièrement aux ressources d’hydrocarbures. »  Selon Hamiani la difficulté et la complexité de l'édification économique et du développement en Algérie ont été telles qu’il nous reste encore beaucoup de défis à relever pour parvenir à transformer une économie dont le fonctionnement est tout entier dépendant de la rente pétrolière en une économie moderne, qui générerait ses propres ressources et s’affranchirait de la rente.  Allant plus loin dans ses déclarations le conférencier a indiqué que « pour développer notre économie, nous avons encore un long chemin à parcourir avant de réaliser cette modernisation. » Pour progresser dans cette voie, pour franchir de nouvelles étapes dans l’édification économique de notre pays, ce dont nous avons le plus besoin, Réda Hamiani  a estimé qu’il « faut en tout premier lieu de nous rassembler autour d’un consensus sur les choix à long terme ». Le patron du FCE a indiqué par ailleurs  que « nous demeurons convaincus que le consensus vertueux, que le consensus gagnant, ne peut se construire et ne doit se construire qu’autour de l’entreprise. » Il a ajouté dans ce contexte que « l’entrepreneur algérien, lui paraît urgent d’amorcer ce renouveau de notre démarche de développement économique et social. »  Le président du FCE n’a pas manqué d’appuyer sur l’importance  d’accorder la priorité à la plus grande ressource naturelle qui soit, à savoir la ressource humaine,  le développement de ce potentiel formidable que constitue notre jeunesse qui est selon lui un impératif incontournable si nous voulons demeurer à la hauteur des exigences de l’avenir et rester accroché au mouvement de progrès universel. Pour appuyer ses dires Réda Hamiani, a indiqué que des avancées technologiques extraordinaires qui ont eu lieu dans le monde se trouvent être l’éducation, l’enseignement supérieur, la recherche, la formation technique, tout ce qui permet de multiplier la capacité créatrice humaine. De son côté, Omar Ramdane, l’ex-président du FCE, a mis en garde le gouvernement quant à la chuté des prix du baril à moins de 100 dollars, l’Algérie connaîtra des déficits. Il dira que dans ce contexte que « le développement de l’Algérie nécessite des efforts de tout un chacun, les efforts doivent être conjugués dans ce sens. » Selon lui l’entreprise est seul moyen de faire sortir l’Algérie de sa dépendance des hydrocarbures. « Il ne nous reste plus de temps à perdre », a-t-il conclu.  
Makhlouf  Ait Ziane

15-03-2012

Source web: http://www.elmoudjahid.com/fr/

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article