Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Cette fois -ci , c'est la daira de Ténira avec son chef lieu connu comme l'un des atouts naturels en termes d'aspect forestier malgré tous les aléas de la nature et autres préjudices de l'homme, qui a été choisi pour commémorer la journée de l'arbre.La wilaya de Sidi Bel-Abbes se caractérise par une forte présence de forets  à dominance de pin d'Alep et se classe parmi les plus importantes et les plus diversifiées de l'ouest Algérien. Cette immense superficie n'a pas été épargné au delà de tous les dispositifs de surveillance appliquées à travers toutes les communes , outre à cela ,ces forets connaissent des problèmes de dégradation suite aux pressions anthropiques et aux contraintes climatiques exercées sur ce massif et les incendies dévastateurs des 10 dernières années.Durant les trois dernier mois de l'été 2009 (mai, juin et juillet), à travers l’ensemble du territoire de la wilaya, un total de 57 foyers d’incendie ayant ravagé une superficie de 783,5 hectares, dont 37 de forêt, 69,5 de broussailles et 50,5 hectares de récoltes agricoles et maquis ont été enregistrés, selon un bilan arrêté par les services de la Protection civile et ceux de la Conservation des forêts de la wilaya de Sidi Bel-Abbès.Par ailleurs, 980 millions de dinars ont été accordés au secteur des forêts pour le développement de la steppe dans la wilaya de Sidi Bel Abbès, selon la Conservation des forêts. Plusieurs projets initiés dans le cadre du développement des zones steppiques inscrits ont été approuvés, et qui ont touché l'ensemble des communes au nombre de 24 relevant des daïras de Merine, Merhoum, Ras El Ma et Telagh, et sont en phase de lancement,indique-t-on.«La question aujourd'hui étant de s'adapter au climat et d'œuvrer dans le but de faire renaître le monde de l'alfa, l'augmentation de la densité du couvert végétal, atténuant ainsi l'érosion du sol qui est nuisible aux infrastructures hydrauliques.» avait indiqué le responsable de la conservation , il y a quelques mois.Rappelons que les espaces forestiers et alfatiers représentent 40% de la superficie totale de la wilaya dont plus de 200 000 hectares pour la superficie forestière.
M HAKIM


Source: http://sidibelabbesinfo.canalblog.com/archives/2010/03/21/17308430.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article