Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

 Par Agence | 12/07/2012 | 19:04

Une carte des champs de captage de l’eau sera réalisée « prochainement » dans la wilaya de Tipasa afin de mieux cerner la gestion de la ressource, a annoncé jeudi le wali lors de la 2ème session ordinaire de l’APW consacrée au dossier hydraulique et à la gestion déléguée de l’eau par la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL). Intervenant suite à la présentation du premier bilan de gestion déléguée de l’eau par l’entreprise SEAAL, M. Mustapha Layadi, s’est félicité du travail « considérable » accompli depuis l’entrée en vigueur de la convention en janvier dernier. Le wali a précisé, dans ce contexte, que pour mieux cerner la gestion de l’eau, « une denrée précieuse et rare », les responsables de l’hydraulique vont réaliser une carte des champs de captage de l’eau à travers l’ensemble du territoire de la wilaya pour avoir une situation précise et envisager les solutions idoines ». Au-delà de l’identification du réseau, cette carte permettra d’inventorier, avec précision la ressource, de cadastrer les terrains où sont implantés les forages et autres points d’approvisionnement en eau et d’interdire les forages et les activités nuisibles dans les zones proches des champs de captage. Pour ce faire, le chef de l’exécutif a appelé les édiles à s’impliquer dans l’opération et à accompagner les efforts des responsables de la SEAAL en matière d’éradication des piquages illicites des conduites de distribution de l’eau potable et de s’acquitter des créances évaluées à 75 millions de DA par les collectivités locales. Le wali a encouragé, dans ce cadre, les gestionnaires à sévir contre les agents indélicats qui ferment les yeux sur les diverses astuces de détournement de la ressource vers certains quartiers au détriment d’autres. Afin de mettre fin, sinon d’atténuer, les perturbations dans la distribution de l’eau provoquées par les coupures fréquentes de l’énergie électrique, le wali a annoncé la mise en place d’un comité permanent sous la direction de la DMI (direction des mines et de l’industrie) pour faire le diagnostic des différents points noirs et proposer des solutions pour la sécurisation du réseau avec le soutien de la wilaya, en attendant le lancement des nouveaux projets d’investissements dans le secteur. (APS)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article