Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

 

http://www.elwatan.com/

 

Les 200 cyclistes, dont 60 étrangers, devront parcourir en deux étapes les 250 km séparant la capitale des Hauts-Plateaux de Biskra.

Après de longues années d’éclipse, le tour d’Algérie de cyclisme est de retour à Sétif. Regroupant initialement 200 coureurs dont 60 étrangers, le tour fera escale à Aïn Fouara où les adeptes du cyclisme auront droit à deux étapes. Pour la première, prévue demain à partir de 9 h, elle est de 250 km. Les cyclistes qui prendront le départ du siège de la wilaya, devront parcourir les 250 km séparant la capitale des Hauts-Plateaux de Biskra.

Mardi, les coureurs devront faire le chemin inverse. Avant de rallier Aïn Fouara, les cyclistes passeront par Hammam Soukhna et Aïn Azel. L’on apprend que Sonelgaz l’un des principaux sponsors de l’édition 2013, place l’étape des Hauts-Plateaux sous le signe de la «sensibilisation contre les gaz brûlés». Un chapiteau sera à l’occasion monté au centre-ville où des informations seront fournies au grand public.

Accompagnés par 80 journalistes et 25 photographes et un hélicoptère, les cyclistes prendront par la suite place dans des bus devant les transporter à Mila pour une autre étape, Mila-Constantine. Notons, à toutes fins utiles, que les dos d’âne placés dans certains endroits de l’artère principale qui ont été démantelés ces jours-ci par les services techniques de la municipalité, seront réinstallés une fois la caravane du tour aura pris la route vers Mila.

Kamel Beniaiche
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article