Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

JENDOUBA, 10 oct 2010 (TAP) - L'association tunisienne de protection de la nature et de l'environnement de Gardimaou (gouvernorat de Jendouba) compte à son actif plusieurs projets et programmes qui lui ont valu, pour la deuxième fois, le grand prix du président de la république pour la protection de la nature et de l'environnement au titre de 2010. Se trouvant dans une vaste étendue de forêt menacée par l'expansion urbaine, l'ATPNE est parvenue, en un temps relativement court , à réaliser une série de projets de développement adaptés aux spécificités de la région . A commencer par le projet d'apiculture qui vient d'obtenir le label international du miel biologique, ainsi que le projet de distillation des huiles essentielles ( le thym, le romarin la menthe). L'association a également aidé à la fabrication du savon « bio » à partir des résidus du myrte et encouragé l'aviculture et la cuniculture en mode biologique. Elle a participé à l'installation de clôtures « vertes » dans les jardins familiaux et de 100 couvercles de Tabouna (fours traditionnels en terre cuite) fournis par l'agence nationale de l'énergie renouvelable, ce qui a permis de réduire de 70 pc la consommation du bois. Les milliers de familles bénéficiaires de ces projets ont reçu une formation dans diverses activités attenant à la bonne gestion des ressources naturelles et la maîtrise de l'énergie. Les activités de l'association ont également porté sur l'éducation environnementale, l'enracinement du concept du développement durable, à travers l'animation des clubs d'environnement au sein des établissements éducatifs, en partenariat avec le ministère de l'éducation. Des visites au parc national d'El Feija et diverses activités alliant le ludique au didactique sont organisées au profit des élèves qui sont également associés à la création d'espaces verts et l'embellissement de la ville. En tant que partenaire, la caravane environnementale a joué un rôle clé dans l'impulsion des activités de l'association et au développement de ses méthodes de travail, à travers l'exécution d'une série d'actions communes, telles la collecte des eaux de pluies et leur utilisation dans l'irrigation et la mise en valeur des déchets organiques. Ces interventions ont permis à l'ATPNE qui a été créée en 1995, d'acquérir de la maturité en matière d'amélioration des conditions de vie, consacrant le concept nippon « un village, un produit ».    
source: TAP

Tags: , , , , ,

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article