Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

http://www.investir-en-tunisie.net/

 

gaz_de_schiste.jpgLe groupe Shell a annoncé, en juin 2012, qu’il est en train de travailler de concert avec l'Algérie et la Tunisie pour l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste, pour la première fois dans la région MENA, Moyen-Orient et Afrique du Nord. Cette annonce a suscité beaucoup de réactions, vu les nombreux problèmes environnementaux causés par ce gaz.

Mohamed Lamine Chakhari, ministre de l’Industrie, a précisé, dans une interview accordée, mercredi 19 septembre 2012, à Express FM, qu’en vertu de la convention conclue, le groupe Shell effectuera des travaux de prospection dans la zone du « bassin de Kairouan » -qui va de Kairouan jusqu’à El Jem via le gouvernorat de Sfax-. Le groupe utilisera des techniques de forage sur une profondeur de plus de 4500 mètres.
M. Chakhari s’est inscrit en faux contre les campagnes menées contre les techniques d’exploitation de ce gaz et de leur éventuel impact sur l’environnement, particulièrement, sur les eaux de surface et souterraines : « Les techniques d’exploitation de ce gaz, qui ont connu un grand succès aux Etats-Unis et au Canda, ne sont pas dangereuses dans tous les cas ! L'eau pour la consommation humaine se situe en général à une profondeur maximale de 600 mètres alors que la fracturation va vers une profondeur de 4.500 mètres. Il n'y a donc aucun moyen que cela touche la couche d'eau en question. Pour la surexploitation de ressources en eau, nous avons appris comment minimiser son usage et comment utiliser les différents types de liquides….
De toute façon, l’Etat ne tolèrera en aucune manière tout impact négatif de ces techniques sur l’environnement ».

M.Kh

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article