Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

A-ssa-web.jpg        SAADI AÏSSA, le beau-père de ma mère que j'ai toujours considéré comme  étant aussi mon grand père.





J'aimerais vous transmettre mes voeux les chaleureux pour la fête du Mouloud avec un retard qui n'est a incomber qu'a  deux triste évenements.
En effet, quelques jours avant et aprés cette fête , ma grand-mère Taïtoma Saadi et ma grand tante Aïcha Saadi sont décédées, paix à leur âme et que Dieu veille sur elles car elles le méritent.
 Absorbé  et affecté par ces déces, j'ai oublié de vous souhaiter  une bonne fête!
Il y a toute une génération d'homme et de femmes en Algérie, dont ma Tata adorée Nouara est une des survivante. Ces gens ont vécus un pan de notre histoire trés importants et riches en boulversements, ils sont les gardiens d'un savoir ancestral tels que les Mahnas (une matrice de proverbes et dictons issus de la tradition), la médecine naturelle, des contes, des chants et une philosophie de la vie d'une grande noblesse et d'un profond  respect de la nature.
Les Ness Berkri, nos ancêtres ont transmis au enfants de leurs enfants qui sont à présent nos grands et arrières grands parents, un trésor culturel dont peu de gens dans le monde ne mesurent la portée.

Je ne me targuerais pas d'avoir fait de très hautes études, un deug et un début de licence en littérature.
Mais, j'ai eu l'occasion et la chance  de rencontrer de trés bon professeurs et mon amour de la langue française et de la poésie m'ont même amené  à composer et  à produire des chanson en France et a  d' animer des ateliers favorisants l'accès à la culture française pour les adolescents en diffuculté de la ville de Goussainville (Ile de France).
Depuis ma plus tendre enfance j'ai eût le soucis d'apprendre et de partager mon savoir ,cela  en France comme en Algérie.
Ce que mon pays d'origine m'a offert de plus précieux, ce sont ces hommes et ces femmes, simples paysans ou citadins populaires qui  m'ont transmis tout au long de mon éducation leur savoir et leur conseils.
Je n'ai pas eût de meilleur professeur du respect de la Nature ,  la sobriété de consommation , du recyclage, de la médecine par les plantes, du language avec les animaux et les végétaux, de la poésie et de la soif de liberté que Nouara et son mari (paix à son âme) feu le grand Cheb El Haidi Latrèche.
Mon grand-père maternel, Amar Boulazaz, que je n'ai pas beaucoup connu, fut à la fois un fervent défenseur de la France et de l'Algérie libres. Ces gens, comme moi on dut faire avec deux cultures et ont développé ainsi une créativité et  une grandeur d'âme à laquelle je rends hommage ici .
C'est a eux que je dédie cet article, à tous les grand-pères, grand-mères d'Algérie .Embrassez ceux de votre famille  de ma part et demandez leur de prier pour moi et  ous les anciens  de ma  famille.

Au plus jeunes, je dirais qu'il faut prendre le temps de les écouter et toujours suivre leur conseils dans bien de domaines. Un jour, quand le dernier d'entre eux ne sera plus de ce monde, c'est tout un pan de notre histoire qui devra rester à tout  jamais gravé dans notre  mémoire à travers leur souvenir...


  Karim Tedjani  pour "Nouara-algérie.com"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article