Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

 

http://portail.cder.dz

 

 

 

Lundi 1er octobre 2012

M. Ahmed Akli, cadre dans le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la Ville et des entreprises a indiqué lundi lors de la tenue du 1er symposium international sur la gestion durable des entreprises à Alger que plus de deux cent contrats de performance ont été signés entre le ministère pour la réalisation d’un programme de dépollution dans le cadre d’une gestion environnementale durable. "Le ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement a commencé depuis 2006 à réaliser des contrats de performance, un outil de gestion environnementale, avec des entreprises privées et publiques afin qu’elles réalisent des programmes de dépollution".

Il a ajouté que ces entreprises s’engagent en vertu de ces contrats à réaliser, une station d’épuration, un filtre ou tout autre moyen de dépollution afin qu’elles répondent aux normes environnementales internationales. M. Belabdelouahab Mohamed Mounir, secrétaire général du club des entrepreneurs et industriels (CEIMI), organisatrice de ce 1er symposium international , a considéré ces contrats de performance comme des contrats "modèles".

Selon lui, ces contrats tirent les entreprises vers le haut pour se mettre en conformité avec les standards internationaux en matière de respect de l’environnement.

Citant d’autres outils de gestion environnementale durable, M. Akli a relevé l’importance de l’étude préalable de" l’impact d’un projet sur l’environnement". "Une étude sur l’impact du projet industriel sur l’environnement est exigée par le ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement avant la mise en place de ce projet", a-t-il dit.

Il a ajouté d’autre part, que pour sensibiliser au maximum les industriels pour qu’ils prennent en charge leur environnement, un poste de délégué de l’environnement a été créé au niveau de chaque entreprise.

"Ces délégués de l’environnement qui sont des ingénieurs de formation prennent en charge la gestion environnementale au niveau de chaque entreprise", a-t-il ajouté.

Le Pr Benabdelli Khéloufi a indiqué dans ce sens que les différents programmes de gestion environnementale mis en place en Algérie permettent aujourd’hui de créer "des emplois permanents" permettant de confirmer que la protection de l’environnement est un concept "économiquement intéressant". " Ce n’est qu’à travers un encouragement à l’investissement vert qu’il sera possible de rentabiliser et d’intégrer la protection de l’environnement dans le développement économique et social", a-t-il considéré.

Un 1er symposium international sur la gestion durable des entreprises s’est ouvert lundi matin à Alger avec la participation d’experts algériens et étrangers.

Ce symposium, dont les travaux s’étaleront sur deux jours, examinera les enjeux de la globalisation des pays du Maghreb, à l’image de l’Algérie, du Maroc et de la Tunisie, qui se sont engagés dans des processus de développement économique, faisant appel à d’importants programmes de mise à niveau de leurs entreprises, ont indiqué les organisateurs.(APS) 51369/187/400/225 ttt APS 011605 ALG OCT 12

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article