Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web nouara

Un programme portant la plantation d’une surface de 1.100 ha d’oliviers sera lancé au mois d’octobre prochain dans la wilaya de Naama au titre de l’intensification de l’oléiculture, a-t-on appris des responsables de la direction des services agricoles (DSA). S’étendant sur les quatre prochaines années, ce programme ciblant les douze communes que compte cette wilaya,
prévoit dans sa première tranche la plantation d’une surface de 275 ha dans le cadre du soutien des activités de développement et du renouveau rural et l’extension des exploitations de fruiticulture au profit de 91 bénéficiaires, a-t-on indiqué à la DSA. Le coût global de cette opération, retenue pour le secteur des forêts de la wilaya de Naama, est estimé à 82 millions DA y compris la contribution du fond national de développement de l’investissement agricole (FNDA), a-t-on précisé. Cette opération sera accompagnée du suivi et de la prise en charge technique par des ingénieurs agronomes et des cadres des instituts du secteur agricole. L’intensification de l’oléiculture dans la région se justifie par l’importance que revêt cette filière dans la lutte contre la désertification et l’érosion et, outre son intérêt économique, le climat semi aride et les reliefs de la région sont favorables à ce type d’arboriculture, ont fait savoir les responsables de la DSA. S’ajoute à ces facteurs, les résultats “probants” réalisés en la matière à travers notamment la plantation d’une surface globale dépassant actuellement 508 ha durant la période s’étalant de 2006 à 2010. Outre le programme d’extension des surfaces oléicoles, d’autres opérations, inscrites au titre du même programme quinquennal, dont certaines seront lancées avant la fin 2010, ont été projetées pour la lutte contre la désertification et la dégradation des régions pastorales ainsi que pour la préservation de l’équilibre écologique, selon la même source . Les opérations qui débuteront au début de la prochaine saison de boisement ciblent les communes de Mekmen Ben Ammar, El Ksdir, Lebyod et Naama en plus d’autres opérations portant reboisement de 150 ha . Le programme de la DSA prévoit également l’ouverture d’une distance de 18 km de pistes agricoles, la plantation de 55 ha de ceintures vertes, 1.500 ha de fixation de dunes de sable et la mise sur terre des arbustes pastoraux en plus de la réalisation de 12.570 m3 de cours d’eau, dans l’objectif de faire face à la désertification et la dégradation du couvert végétal notamment dans les régions arides et semi arides. S’ajouteront à ces opérations, un programme retenu portant protection des espèces des oiseaux en voie de disparition dans les zones humides, ainsi que la création des ceintures vertes autour des périmètres des quatre zones humides de Ain Ouarka, Dayet Haoud Daira, Sebkhat El Souid et l’oasis de Tiout, classées, dans la wilaya de Naama, régions de biodiversité et de prolifération des espèces d’oiseaux migrateurs, ont ajouté les responsables du secteur.
APS
 
source blog: Les News
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article