Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

http://www.lemidi-dz.com/

Blida, Alimentation en eau potable

18 Septembre 2012

A l’absence d’eau potable viennent s’ajouter les coupures récurrentes d’électricité, ce qui ne manque pas de provoquer l’ire des familles pour lesquelles l’été est devenu synonyme de cauchemar.

Apres avoir enregistré un manque cruel en matière d’alimentation en eau potable, le village Ouled Hmiden, avoisinant la commune de Htatba, va enfin pouvoir bénéficier d’un projet qui mettra fin définitivement à ce problème au grand bonheur des villageois. En effet Ouled Hmiden sera, très prochainement, doté d’un réservoir de 500 mètres cubes. On nous apprend d’ailleurs que les travaux de réalisation seront lancés avant la fin de l’année en cours. Il faut malheureusement dire que Ouled Hmiden n’est pas la seule localité à pâtir du manque d’eau potable puisque plusieurs localités et villages dans la wilaya de Blida subissent cette situation particulièrement pénalisante en été. A l’absence d’eau potable viennent s’ajouter les coupures récurrentes d’électricité, ce qui ne manque pas de provoquer l’ire des familles pour lesquelles l’été est devenu synonyme de cauchemar. « Nous sommes confrontés depuis maintenant plusieurs années au manque flagrant d’eau potable. Nos familles subissent un véritable calvaire au quotidien face à l’indifférence des autorités locales. Nous avons interpellé, à maintes reprises, les services concernés, mais le problème persiste toujours, ce manque ne fait que compliquer nos conditions
de vie », nous déclare l’un des habitants abordé à Hawche el-Kbir. « Vu le manque d’eau potable, nous sommes contraints d’acheter de l’eau minérale pour faire face à nos besoins. Nous écornons donc largement notre budget familial pour l’achat de fardeaux d’eau minérale et cela nous handicape énormément. C’est inadmissible d’accepter une telle situation surtout que nous allons dépasser la saison estivale, nous interpellons pour la énième fois les services concernés de l’APC et de l’ADE pour régler au plus vite ce problème » explique notre interlocuteur. Malgré les programmes lancés à chaque reprise et qui vise effectivement à renforcer les endroits ruraux par des projets de développement rural, que ça soit à Ouled Hmiden ou ailleurs, des dizaines de familles sont confrontées à l’absence cruelle de ce précieux liquide, devant l’indifférence des services concernés, rappelant que les résidants de ces petits villages n’ont pas bénéficié de projets de développement depuis des très longues années.

Par : Hania Mebtouche

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article