Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Une Genette (genetta genatta afra) à Guerbes (wilaya de Skikda)

Genette.Guerbes.Tedjani.

Cette photo à été par Tedjani Karim à Guerbes (wilaya de Skikda) lors de l'été 2010.

"On voit ici une genette qui a succombé à un empoisonnement .

C'est une méthode utilisée par les paysans qui appâttent  les nuisibles  avec un peu de poisson empoisonné aux abords de leurs champs .A vrai dire, ces pièges sont essentiellement destinés au sangliers et aux chacals qui font des ravages dans les cultures de pastèques.Mais, parfois, les genettes par opportunisme ou bien à cause d'une pénurie, se risquent aux alentours des habitations.J'ai déjà entendu parler d'attaques même des poulaillers, mais c'est assez rare.

A Guerbes, les genettes sont aussi victimes d'accidents de la route.Comme c'est un animal nocturne et très farouche, je n'ai pas pu en photographier vivant...De plus, cette méthode tue aussi accidentellement les chiens de la ferme"

Tedjani Karim

Texte de Wikipédia, le portail de la zoologie.

 

La genette commune (Genetta genetta), ou genette d'Europe est un mammifère carnivore nocturne et discret, de taille, couleur et morphologie qui la fait parfois confondre avec un chat. Il se répartit en de nombreuses sous-espèces vivant en Europe, en Afrique et au proche-orient. En Europe, c'est la seule espèce représentante de la famille des Viverridés.

Liste des pays où elle est présente[1] : Afrique du sud, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Belgique, Botswana, Burkina Faso, Égypte, Espagne, Éthiopie, France, Kenya, Liberia, Libye, Maroc, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Nigeria, Pays-bas, Portugal, Sahara occidental, Sénégal, Somalie, Soudan, Tanzanie, Tunisie, Ouganda, Yémen, Zambie et Zimbabwe.

 

Sommaire

[masquer]

Sous-espèces [modifier]

  • Genetta genetta afra(Afrique du nord)
  • Genetta genetta balearica(Majorca, Balearic Islands)
  • Genetta genetta felina (Afrique)
  • Genetta genetta genetta
  • Genetta genetta granti(sud-ouest de l'Arabie)
  • Genetta genetta hintoni
  • Genetta genetta isabelae(Espagne, Ibiza)
  • Genetta genetta pulchra
  • Genetta genetta pyrenaica (Pyrénées, France)
  • Genetta genetta rhodanica
  • Genetta genetta terraesanctae(Israël)
  • Genetta genetta senegalensis(Espagne)

Espèce probablement introduite et naturalisée [modifier]

dessin de genetta genetta

Hérodote l'aurait évoqué il y a plus de 2000 ans, mais on soupçonnait depuis longtemps que les populations européennes actuelles aient comme origine des genettes introduites et naturalisées par les Romains ou les Maurespour défendre leurs cultures européennes contre les rongeurs. De plus, leur aire de répartition très limitée laissait supposer que sa survie aurait pu avoir été favorisée dans ces régions par l'Homme

Une étude génétique[2] du génome mitochondrial (exclusivement transmis par la mère) a récemment confirmé que la genette dite « européenne » était génétiquement proche des souches du Maghreb. Cette analyse laisse penser que les genettes européennes actuelles auraient pour ancêtres communs des genettes africaines, et plus particulièrement introduits à partir de la zone côtière algérienne. L'espèce s'est en France montrée capable de traverser le Rhône, probablement sur des ponts, et elle a colonisé la Provence à partir d'Arlesoù elle semble de plus en plus présente depuis les années 1970. La genette s'est établie assez récemment dans l'île de Camargue où des animaux ont été observés et des crottiers importants découverts.

La dynastie des Almohades pourrait avoir été à l'origine - au XIIe siècle - de telles introductions, car la diversité génétique de la genette européenne est plus élevée dans les zones qu'ils ont conquises et où ils ont longtemps vécu (Baléares, Espagne méridionale et Catalogne). Mais quelques introductions plus précoces ou tardives seraient également possibles.

Morphologie [modifier]

  • longueur corps + queue : ~100 cm
  • hauteur : ~35 cm
  • poids : ~2 kg

Biotope [modifier]

Essentiellement cantonnée en Espagneet dans le sud-ouest de la France, ainsi qu'en Italie méridionale. La genette vit et chasse généralement près des points d'eau, des taillis et des forêts denses. La genette est très territoriale et délimite régulièrement son territoire à l'aide de ses glandes peri-annales. Animal essentiellement nocturne ; il est de ce fait très difficile d'observer la genette dans son milieu naturel.

Physiologie [modifier]

Dans son environnement naturel, la genette a une espérance de vie de quelque 10 ans. En captivité, son espérance de vie est identique à celle du chat (~15 ans).

Comportement [modifier]

L’animal est strictement nocturne. Même si la genette (qui dort souvent dans les arbres le jour) est un excellent grimpeur, à l'aise jusque dans les petites branches, elle chasse essentiellement à terre.

Elle n'a pas de terrier fixe (sauf en période de gestation), et passe souvent ses journées à dormir sous un rocher, dans un arbre, ou encore dans un terrier inoccupé.

Régime alimentaire [modifier]

Principalement carnivore, la genette chasse tout ce qui est plus petit qu'elle (surtout de petits rongeurs, mulot sylvestreen particulier), et de nombreux arthropodes (coléoptères et dermaptères en particulier), mais elle ne dédaigne pas l'occasion d'améliorer son ordinaire de quelques fruits, démontrant un certain opportunisme alimentaire. La consommation de végétaux, comme les graminées, a pour but d'améliorer le tractus intestinal. Contrairement à la fouine, la genette ne s'approche pas des habitations ; elle s'attaque donc rarement aux animaux de basse-cour et ne peut donc, en aucun cas, être considérée comme nuisible. Cependant, la genette en cas de pénurie alimentaire peut parfois attaquer les basses-cour, les juvéniles peuvent faire des dégats considérables et décimer l'intégralité d'une basse-cour.

Reproduction [modifier]

La genette atteint sa maturité sexuelle à l'âge de deux ans. La reproduction a lieu toute l'année, avec une gestation de quelque deux mois.

Les portées comportent généralement deux à quatre petits, allaités pendant quatre mois. Il n'y a la plupart du temps qu'une portée par an.

Remarque [modifier]

Même si l'animal fut probablement domestiqué de par le passé, sa forte odeur musquée le réserve au seul environnement naturel.
En France, la genette a longtemps été chassée pour sa fourrure. Aujourd'hui elle compte au nombre des espèces protégées.

Statut de protection [modifier]

  • Convention de Berne du 19 septembre 1979 :
    • Annexe 3 : Toute exploitation de la faune sauvage énumérée à l'annexe III est réglementée de manière à maintenir l'existence de ces populations hors de danger. Ces mesures comprennent notamment: a) l'institution de périodes de fermeture et/ou d'autres mesures réglementaires d'exploitation; b) l'interdiction temporaire ou locale de l'exploitation, s'il y a lieu, afin de permettre aux populations existantes de retrouver un niveau satisfaisant; c) la réglementation, s'il y a lieu, de la vente, de la détention, du transport ou de l'offre aux fins de vente des animaux sauvages, vivants ou morts.
  • Directives européennes du 21 mai 1992 et du 27 octobre 1997 concernant la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages :
    • CE/92/43 - Annexe 5 : espèce d'intérêt communautaire dont le prélèvement dans la nature et l'exploitation sont susceptibles de faire l'objet de mesures de gestion.
  • Convention de Bonn :
    • Aucune réglementation.

Notes et références [modifier]

  1. Fiche de genetta genettadu Smithsonian Institut [archive]
  2. étude publiée par l'Italian Journal of zoology, faite par une équipe franco espagnole pilotée par Philippe Gaubert, de l'IRD/MNHN de Paris et la station biologique de Doñana de (Sévilleen Espagne) à partir de l'analyse du génome mitochondrien d'une centaine de genettes prélevées dans le bassin méditerranéen

Voir aussi [modifier]

Articles connexes [modifier]

Liens externes [modifier]

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article

Algérien 04/11/2010 07:33



Merci pour ce blog



Karim Tedjani 04/11/2010 09:29



Merci surtout à vous de le consulter...


Tedjani Karim



Ali 31/10/2010 09:52



Bonjour Karim,


C'est dramatique d'en arriver là, dommage.



Karim Tedjani 04/11/2010 06:53



Tu sais, c'est rare qu'une genette se fasse pieger...