Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologieen Algérie

Écrit par Thomas   

Lundi, 11 Juin 2012 

actu-criquetLes terres agricoles du Niger et du Mali sont directement menacées par des nuages de criquets pèlerins qui se déplacent vers le Sud de l’Algérie et de la Lybie, selon l’Organisation des Nations Unis pour l’Agriculture et l’Alimentation (F.A.O.). La situation devient délicate à l’approche de l’été.

 

Des récoltes entières menacées

Déjà en 2003, la F.A.O. avertissait que la saison des pluies avait favorisé l’augmentation de la population de criquet pèlerin. Inoffensifs pour l’homme, ces insectes menacent des récoltes entières en Afrique Nord-Occidentale et au long de la Mer Rouge.

Mais dans un communiqué récent, l’organisme a déclaré qu’il avait observé l’arrivée de groupes de criquets dans le Nord du Niger, sur le bord oriental des plaines de Tamesna. Il souligne également que les mesures pour combattre le criquet dans la région sont systématiquement vaines, dû à la constante insécurité des deux côtés de la frontière entre l’Algérie et la Libye.

L’insécurité politique et le conflit au Mali pourraient également obstruer les activités de surveillance et de contrôle si les criquets arrivaient jusqu’à ce pays.

A la fin du mois de Mars, la F.A.O. a prévenu que les criquets pouvaient arriver au Niger et au Mali ce mois de Juin. Les pluies constantes ont permis à la végétation de prendre de l’ampleur, ce qui a précipité la formation de nuages d’insectes vers la mi-mai.

Algérie, Lybie : Situation bloquée par des conflits internes

Autant l’Algérie que la Lybie ont travaillé dur pour traiter les zones menacées. A la fin du moi de Mai, plus de 48 000 hectares ont été traités en Algérie et 21 000 en Lybie !

actu-criquet2« Le nombre de criquets et la distance qu’ils parcourront dépendront de deux facteurs principaux : l’efficacité des mesures actuelles de contrôle mises en place en Algérie et en Lybie, et les prochaines précipitations dans la région du Sahel d’Afrique occidentale », a expliqué Keith Cressman, chargé de l'information sur les acridiens à la F.A.O.

« En temps normal, l’Algérie et la Lybie auraient pu contrôler la majeure partie de cette meute locale d’insectes pour éviter leur déplacement vers le Sud. Mais l’insécurité qui règne des deux côtés de la frontière empêche l’accès complet aux équipes locales et aux experts de la F.A.O., primordiales pour évaluer la situation » a-t-il ajouté.

Sur les dernières années, la capacité de la Lybie de mener à bien des opérations de contrôle s’est totalement affaiblie.

Selon la F.A.O., au Niger, des nuages de criquets ont été aperçus dans le désert, pour la première fois depuis la dernière invasion de 2005 qui avait affecté une douzaine de pays.

La commission de la F.A.O. de lutte contre le criquet pèlerin dans la région occidentale a accordé un financement de 300 000 dollars pour combattre ces criquets en Lybie. Au final, la F.A.O. a rajouté 400 000 dollars pour faire face à la migration massive de ces insectes.

Que pensez-vous de cette menace ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article