Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Une localité dans le dénuement et l’abandon" Par Ahmed Chenaoui (Liberté)

BOU HALLOU, COMMUNE DE SIDI AKACHA (CHLEF)

Entassement des amas d’ordures au fil des jours, inexistence de projets dans le cadre de l’aménagement urbain au centre du village, dégradation totale de la seule route qui relie Bou Hallou à Sidi Akacha, accroissement des bidonvilles et des habitations de fortune restent parmi les grandes préoccupations que nos interlocuteurs ont
largement évoquées.


La situation dans laquelle se trouve la localité de Bou Hallou, à quelques kilomètres seulement du chef-lieu de la commune de Sidi Akacha, dans la wilaya de Chlef, est extrêmement déplorable. Cette petite localité rurale manque cruellement d’infrastructures de développement spécifique.
Las d’attendre depuis des années en vain, ses habitants comptent beaucoup, aujourd’hui, sur la volonté et le courage des membres du bureau local UNJA qui affiche sa volonté d’agir.
En effet, les élus de cette organisation qui rassemble presque l’ensemble des jeunes de ce village demeurent tous déterminés à aller jusqu’au bout dans leurs actions. Avant de nous énumérer leurs multiples préoccupations, ils ont fait savoir que, contrairement à leurs élus communaux, ils ne reculeront désormais devant rien. “Nous en avons vraiment marre. Nous vivons depuis des années le calvaire provoqué par cette désastreuse situation.
Le silence de nos élus locaux a trop duré alors que notre localité, pourtant la plus peuplée de toute la commune, continue, comme tout le monde le sait, de sombrer dans l’ennui et l’anonymat. Nous avons sollicité maintes fois le wali pour une visite d’inspection dans notre village mais nos doléances sont restées lettre morte car aucune suite ne nous a été donnée à ce jour”, diront d’emblée de nombreux jeunes militants UNJA que nous avons rencontrés. Entassement des amas d’ordures au fil des jours, inexistence de projets dans le cadre de l’aménagement urbain au centre du village, dégradation totale de la seule route qui relie Bou Hallou à Sidi Akacha, accroissement des bidonvilles et des habitations de fortune dans toute la localité, absence d’aires de jeux et d’infrastructures de santé restent parmi les grandes préoccupations que nos interlocuteurs ont largement évoquées. Ils demandent, dans le même contexte, la réouverture de la salle omnisports et de l’antenne communale, qui demeurent fermées depuis plusieurs années. Ils espèrent, enfin, qu’une particulière attention leur sera accordée cette fois-ci de la part des autorités locales de la wilaya.


A C

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article