Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

 


 


 Cette nouvelle rubrique présente, chaque semaine, un moustique présent (selon la bibliographie) sur le territoire algérien (liste présentée dans l’article intitulé « Culicidae présents sur le territoire Algérien selon la bibliographie existante dans le domaine » - article paru le 5 août 2012 sur le portail NOUARA.

 

 Ces articles, bien que spécifiques, se veulent avant tout informatifs. Ils sont donc traités en conséquence (fiches signalétiques synthétiques – uniquement sur l’imago) afin que les lecteurs

puissent jongler entre des informations techniques et des informations «plus ludiques» ; le but étant de parler d’une chose compliquée en toute simplicité.

Quelques définitions :

Distribution : zone géographique où l’on peut trouver une espèce spécifique.

Habitat : milieu dans lequel une espèce va trouver un ensemble de conditions favorables à son développement.

Clés de détermination : critères permettant de caractériser un genre ou une espèce.

Imago : moustique à l’état adulte.

 

Cette semaine :

 


L’Anopheles algeriensis (Theobald, 1903).

 

 


 Données générales : Classe : Insecta ; Ordre : Diptera ; Famille : Culicidae.

 

Distribution : Algérie, Maroc, Lybie, Tunisie, Europe.

Habitat : la femelle dépose ses œufs dans des lieux ombragés (du printemps à l’automne – période durant laquelle les imagos (moustiques adultes) sont généralement présents). L’eau des gîtes larvaires peut-être douces à saumâtres (jusqu’à +/- 2 g/l de chlorure). Les gîtes larvaires étant situés en zones généralement ombragées,  les larves se développement donc le plus souvent dans des eaux fraîches (températures au moins inférieures à l’air ambiant). Le développent des larves peut également s’effectuer dans les cours d’eau (lents à très lents avec zones de stagnation (dues à la densité de la végétation, bord du cours d’eau par exemple). On trouve également des larves d’An. algeriensis dans les marécages.   

Clés de détermination :

La détermination d’un genre ou d’une espèce est généralement une affaire de spécialistes. Voici donc pour les « non spécialistes » un dessin simplifié et explicatif reprenant les principaux éléments qui seront à caractériser.  

Le dessin ci-dessous, reprend quant à lui, de manière schématique, les principales clés d’identification de l’espèce (imago – moustique adultes -). 

Particularité : l’Anopheles algeriensis est susceptible de transmettre le paludisme humain (vecteur dit occasionnel) ; cependant, la transmission est plutôt restreinte voir anecdotique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article