Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

Une vague de chaleur s’abat actuellement sur l’Algérie. Pourtant le 21 septembre dernier, selon dame Nature, devait bel et bien marquer la fin de la saison estivale.

 

Les beaux jours ne sont pas encore finis! L’été ne s’est toujours pas «endormi» et le bel automne, avec ses feuilles sèches et ses brises fraîches, n’est toujours pas là. Les températures indiquées sur le thermomètre sont en quelque sorte en contradiction avec cette saison annoncée par le calendrier le 21 septembre dernier.

En effet, les Algériens souffrent toujours des affres des températures fortes, dépassant parfois les 30 degrés et du taux parfois très élevé d’humidité. Près d’une vingtaine de jours après le début de la saison d’automne, rien ou presque n’a changé.

Cette chaleur accablante et parfois caniculaire enregistrée dans certaines régions, ces derniers temps, était à l’origine de plusieurs incendies sur l’ensemble du territoire national. Un communiqué de la Protection civile, cité par APS mercredi dernier, a révélé que près de 82 hectares de couvert végétal ont été ravagés par le feu à Blida. 236 arbres fruitiers dont 200 oliviers ont été également détruits.

«La chaleur caniculaire qui a sévi dans la région est à l’origine de ces incendies, dont les plus importants se sont déclarés dans les dairas de Meftah et Bougara où l’on a déploré respectivement la perte de 19 et 17 hectares de couvert végétal entre broussailles, maquis et arbres à essence forestière», affirme-t-on dans ledit communiqué.

En septembre dernier, la Protection civile a enregistré près d’une centaine d’incendies, qui se sont déclarés dans une vingtaine de wilayas parmi lesquelles: Béjaïa, Jijel, Bouira, Tizi Ouzou, Skikda, Blida, Souk Ahras et Guelma. Ils ont eu pour conséquence la destruction de près de 592 hectares de forêts.

Les raisons de ce véritable désastre sont d’ordre naturel. C’est ce qu’a déjà affirmé la Protection civile. Il s’agit des températures élevées qui ont été et continuent d’être enregistrées dans certaines régions du pays. Même si aujourd’hui encore la température atteindra les 30 degrés, le temps ne restera pas aussi chaud.

C’est ce que donnent les prévisions météorologiques pour la semaine prochaine. A partir de dimanche, un certain changement se fera ressentir: une baisse de température avec, notamment des pluies, sont attendues du 11 jusqu’au 17 octobre prochain. Peut-être que d’ici là l’automne, en saison, reviendra!

 

Hadjer GUENANFA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article