Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

La maîtrise de la gestion des déchets et la lutte contre leurs répercussions négatives sur l’environnement font l’objet, du 21 au 23 juin 2010 à Tunis, de la première réunion du comité du réseau régional d'échange d'informations et d'expertise dans le secteur des déchets «Sweep-net».

Les travaux de cette réunion ont révélé qu’environ 44 millions de tonnes de déchets municipaux sont produites par les pays partenaires de ce réseau appartenant à la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA).

Par ailleurs, l’urbanisation et la croissance économique dans la région pourra engendrer une augmentation des déchets d'une moyenne de 127 millions de tonnes par an, ce qui pourrait être exploité par le secteur informel de collecte de déchets et les petites et moyennes entreprises de recyclage.

Mettant en exergue le rôle majeur de ce réseau en matière de gestion des déchets, M. Nadhir Hamada, ministre de l’environnement et de développement durable a souligné – présidant l'ouverture de la réunion – que la stratégie tunisienne adoptée en la matière repose sur l’extension du réseau des décharges contrôlées, de manière à absorber 95 % des déchets domestiques.

A noter dans ce sens qu’une unité de valorisation énergétique des déchets organiques des marchés de gros du grand Tunis, est entrée en exploitation outre la programmation de projets similaires dans des fermes et des régions rurales.

Pour sa part, M. Anis Ismail, secrétaire général de «Sweep-net» s’est arrêté sur les ambitions de cet organisme lancé en juin 2009, avec le soutien de l'Agence technique allemande GTZ et la l'Agence nationale de gestion des déchets de Tunisie. Les activités du réseau ont été déclenchées par l'échange d'expertise entre la Tunisie et le Maroc.

La Tunisie figure, rappelons-le, parmi les 10 pays arabes de ce réseau, aux côtés de l’Algérie, le Maroc, la Mauritanie, la Palestine, la Syrie, le Yémen, l’Egypte, la Jordanie et  le Liban.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article