Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

 

 

 

 

 

 

 

 

L’accord gazier au menu

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.01.13 | 10h00 

  


Celui-ci aura des entretiens avec le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi, et le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal. Outre l’examen d’un certain nombre de questions économiques, les deux parties évoqueront la révision de l’accord pour l’exportation du gaz vers la Turquie. En visite en novembre dernier à Alger, Ahmet Davutoglu, ministre turc des  Affaires étrangères, avait annoncé que l’accord pour l’exportation du gaz algérien vers la Turquie sera revu et élargi à partir de 2014, date de son expiration officielle.
Le ministre turc de l’Energie et des Ressources naturelles, Taner Yildiz, sera à Alger aujourd’hui pour une visite officielle de deux jours.

Le contrat gazier signé en 1994 avec la Turquie porte sur la livraison par l’Algérie de 4 milliards de mètres cubes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an pendant 20 ans. M. Davutoglu avait rappelé que les besoins de la Turquie en gaz ont augmenté en raison de la croissance économique et de la demande croissante en gaz, appelée à quadrupler dans les dix prochaines années. Le ministre turc de l’Energie a confié le 21 décembre à la presse à Ankara que la Turquie cherche à augmenter la quantité de GNL en provenance d’Algérie à 6 milliards de mètres cubes pour un contrat couvrant une période de cinq à dix ans. Selon lui, les deux pays ont convenu pour 2013 d’un achat de GNL en spot portant sur un volume de 2,5 milliards de mètres cubes.

La Turquie veut également acheter 6 milliards de mètres cubes de GNL en provenance des Etats-Unis, mais ces achats ne seront pas effectués pendant trois ou quatre ans, déclarait-il. L’Algérie disposera à partir de 2014 de 60 millions de mètres cubes de capacités de liquéfaction de gaz naturel, contre 44 actuellement, grâce à la mise en service de deux nouveaux trains à Skikda et Arzew. Les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Turquie devraient atteindre 10 milliards de dollars dans un proche avenir, contre 4 actuellement, a indiqué récemment le chef de la diplomatie turc.
La Turquie importe du gaz de l’Azerbaïdjan, de Russie, d’Iran, du Nigeria et d’Algérie pour un volume total de 51 milliards de mètres cubes.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article