Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Zones humides : diminution du nombre d’oiseaux d’eau migrateurs à Oran" APS

APS

ORAN - Le nombre d’oiseaux d’eau migrateurs dans les huit zones humides d’Oran a diminué de 25% cette année, a-t-on appris auprès de la conservation des forêts de la wilaya.

Plus de 74.000 oiseaux d’eau seulement ont été recensés cette année contre plus de 103.000 en 2012 en dépit des conditions favorables dans ces zones dont le calme, la chaleur et la nourriture, selon la même source.

Selon la direction des forêts, cette baisse est justifiée par l’arrêt des oiseaux, pendant leur mouvement migratoire, dans des plans d’eau proches qui disposent de conditions similaires, contrairement à l’an dernier qui a vu la sécheresse dans certaines zones.

Le nombre d’oiseaux d’eau migrants à Oran est constitué de plus de 32.000 anatidés, près de 3.000 foulques et plus de 39.000 autres espèces d’oiseaux, a-t-on indiqué.

Dans la grande Sebkha, classée zone humide par la convention internationale "Ramsar", il est recensé 50 % du total de ces oiseaux migrateurs, soit plus de 36.000 dont une majorité de flamant rose et tadorne de belon, deux espèces protégées parmi 108 autres au niveau national, selon la conservation des forêts.

Le reste des oiseaux d’eau migrateurs est réparti sur le "lac Talmine", "la Macta", les "Salines d’Arzew", qui sont classés, "Oum Ghellaz", "Dhayet El Bagra", "Dhayet Morsli" et "Dhayet Sidi Chahmi".

Le dénombrement des oiseaux d’eau migrateurs dans les zones humides d’Oran entre dans le cadre du recensement hivernal international qui s’effectue du 13 au 25 janvier en cours par une équipe de la conservation des forêts.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article