Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

 

 

 

 

Dix mois après la découverte des pans de mosaïques, soit le 9 août 2009, au lotissement des Frères Maneï, implanté à la cité des 900 logements dans la ville d'El Khroub, une équipe de trois archéologues, désignée par le département de Khalida Toumi, s'est enfin rendue sur les lieux, il y a une semaine de cela.

Ces mosaïques qui ont été livrées à l'usure du temps pendant près d'une année, feront prochainement l'objet d'étude. C'est ce que nous avons appris auprès du directeur de la culture, Djamel Foughali, qui précise que ces spécialistes ont jugé qu'il était impérieux de revenir à ce site, lequel, en tant que patrimoine historique de la commune, offre des vestiges intéressants. En outre, il faut savoir que des pierres de taille, des morceaux de céramique et des ossements humains ont été également découverts. « Un rapport nous sera transmis par cette équipe dans les meilleurs délais », a ajouté notre interlocuteur. Rappelons que c'est un citoyen qui avait avisé les services de la sûreté urbaine d'El Khroub de la présence de fractions de mosaïques anciennes dans ce lotissement, apparues à 50 cm du sol au cours de creusements exigés par des travaux de construction.

La direction de la culture, qui sera avertie, fera un constat sur place et établira un rapport pour l'envoyer, par le biais du musée Cirta, au Département pour la conservation du patrimoine (DPC), au niveau du ministère de la Culture. L'équipe d'archéologues se rendra également, quatre jours durant, soit du 9 au 12 juin, sur d'autres sites, où on venait de faire encore des découvertes, selon les déclarations du directeur de la culture, qui nous communiquera avec parcimonie quelques données sur ces dernières, alléguant que « tout sera annoncé en détail au moment opportun ». L'on saura aussi que des fragments d'ossements humains ont été trouvés par un citoyen qui effectuait des travaux dans sa propriété, sise à Ali Mendjeli 1. S'agirait-il d'un tombeau ' Bien évidemment, répond notre interlocuteur, qui ajoute que le président de l'APC d'El Khroub, ainsi que le chef de daïra, ont été avertis. Il nous confiera aussi que d'autres découvertes ont eu lieu à la commune d'Ibn Ziad et à la cité Zouaghi, mais n'en dira pas plus sur la nature de celles-ci, « tant que les spécialistes ne sont pas encore au c'ur de l'action pour entamer avec minutie des fouilles archéologiques », selon ses mots.

 

 

Source : www.elwatan.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article