Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

L’Algérie adopte des lois plus strictes sur la protection des espèces animales menacées

2006-10-27

La nécessité de protéger de manière plus efficace les espèces animales en danger d’extinction fait son chemin dans l'esprit des responsables algériens. De nouvelles lois sont élaborées pour éviter une perte irrémédiable de la richesse de la faune et de la flore du pays.

Par Mohand Ouali pour Magharebia à Alger – 27/10/06

[File] Ces nouvelles lois devraient aider à protéger les gazelles, qui constituent une espèce menacée en Algérie.

Le gouvernement algérien a récemment adopté de nouvelles mesures de protection juridique visant à protéger les espèces menacées dans le pays. L'adoption d'une telle législation vient en réponse à une campagne de presse nationale de plusieurs mois, qui dénonçait l'autorisation donnée à des émirs du Golfe de chasser l'outarde sauvage et la gazelle, alors que ces animaux sont menacés d'extinction et sont censés être protégés par la loi. D’autres espèces sont chassées à l’excès sans que cela ne soulève trop de protestations, à l’image du chardonneret, dont le chant est particulièrement apprécié des Algériens.

Le ministre de l'Agriculture, Saïd Barkat, a présenté le 19 octobre devant le Conseil de la nation un nouveau projet de loi visant la protection des espèces menacées.

La nouvelle loi classe les espèces selon la menace d'extinction et comprend une liste de 23 espèces, dont 13 mammifères, 7 volatiles et 3 reptiles. Ce classement a été établi au vu de la "menace croissante d'extinction des animaux sauvages en Algérie". Ce texte prévoit "des sanctions sévères contre la chasse, la capture, le transport et le commerce de ces espèces", mais autorise à titre exceptionnel la capture de certaines d'entre elles pour des buts scientifiques, pour faciliter leur reproduction ou doter les parcs zoologiques.

M. Barkat avait annoncé auparavant devant l'Assemblée populaire nationale la création d'une commission nationale de protection des espèces animales menacées d'exctinction, en vertu de la loi.

Cette commission assurera "la protection de certaines espèces animales menacées d'extinction". Elle sera composée de spécialistes en santé animale et d’experts en animaux sauvages, chargés "d'examiner les mesures de protection de ces espèces, de définir leurs espaces de vie et leur milieu de reproduction".

Le jour même où la création de cette commission avait été annoncée, les parlementaires avaient adopté le projet d'ordonnance qui fixe les procédures de protection des espèces animales menacées.

M. Barkat a déclaré que ce nouveau système "assure une protection globale à toutes les espèces concernées, sans prévoir de mesures spéciales selon le degré de menace d'extinction".

Il a également reconnu la nécessité d’une loi pour protéger les espèces animales les plus menacées. Le ministre envisage également une convention sur le commerce international des espèces animales et végétales menacées d'extinction, qui définit trois listes et trois niveaux de protection. Il a d’autre part indiqué qu’une loi portant protection des végétaux est en cours d’élaboration pour "protéger la richesse que recèle l'Algérie et respecter les engagements internationaux auxquels elle a souscrit".

source:

http://www.magharebia.com/cocoon/awi/xhtml1/fr/features/awi/features/2006/10/27/feature-02
Retour à l'accueil

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog