Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

PREMIÈRE UNIVERSITÉ DE LA COPEAM

- 16/01/2005
 
 

Ghardaïa accueille l’audiovisuel méditerranéen

Du 14 au 20 janvier 2005, Ghardaïa accueille l’audiovisuel méditerranéen. C’est dans la capitale du M’zab que se tient l’université de la Conférence de l’audiovisuel méditerranéen (Copeam).

 

 

Une première pour cette association de professionnels qui a vu le jour en 1994 et qui rassemble aujourd’hui 132 opérateurs de l’audiovisuel. C’est autour des thèmes de la protection de l’environnement et du développement durable qu’auront lieu une série de débats et d’ateliers pratiques de formation. « Cette université est pour moi un évènement extraordinaire », explique l’Italienne Alessandra Paradisi, secrétaire générale de la Copeam, dont le siège est basé à Rome.« Nous avons réussi à réaliser l’un de nos rêves, à savoir développer une coopération concrète entre des professionnels de pays différents sur des thèmes communs. Cela montre qu’avec de la volonté on arrive à tout. » Mme Paradisi souligne également que « l’objectif de ce séminaire est d’impliquer et de responsabiliser les médias sur la problématique de l’environnement. Ce n’est pas un thème marginal ou neutre. Cela concerne tous les pays. Et les médias sont en position d’améliorer la prise de conscience de l’opinion publique ». L’université a été inaugurée hier matin à l’Institut des énergies renouvelables par Abderrachid Boukerzaza, ministre délégué chargé de la Ville. Celui-ci n’a pas manqué de rappeler que « le domaine de la protection de l’environnement et du développement durable revêt une importance cruciale pour l’Algérie qui a d’immenses besoins d’aménager so

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :